DIALOGUE IC

Un réseau de consultants, coachs, facilitateurs en intelligence collective travaillant en équipe et en partenariat, unis par les mêmes convictions et méthodes.

Image Alt

Pour une culture du dialogue

Plan de travail 1 copie 2

Pour une culture du dialogue

Les enjeux sociétaux et environnementaux sont tels aujourd’hui que nous percevons bien que les réponses apportées ne pourront l’être que de manière collective et collaborative, tout en développant une conscience éco-systémique.

Quels sont les nouveaux savoir-faire et savoir-être que nous avons besoin de développer urgemment dans les domaines de la communication et du leadership, afin de penser et agir collectivement d’un point de vue systémique ?

David Bohm, physicien quantiste (qui a travaillé avec Albert Einstein) s’est intéressé pendant des années au dialogue. La traduction de son livre On Dialogue* paru en juin 2021 sous le titre Le Dialogue, cheminer vers l’intelligence collective et créative (Eyrolles) nous permet de découvrir l’originalité de ses recherches et expérimentations. En effet, Il pose et éclaire un nouveau chemin pour dialoguer en profondeur, de manière sensible, qui a largement inspiré Peter Senge et Otto Scharmer dans leur ouvrage respectif La 5ème discipline et Théorie U, et qui influence à ce jour toutes les méthodes en intelligence collectif fondées sur le dialogue.

Ce qui caractérise le dialogue selon David Bohm :

Une circulation créative de sens

« La communication « s’effondre » aujourd’hui : personne ne communique vraiment. Il y a une mauvaise compréhension de la communication au regard de la définition de ce qu’est la communication. La racine latine de communiquer signifie faire quelque chose ensemble ».

David Bohm définit le dialogue d’une manière différente de l’usage courant du mot. « Il a un autre sens, plus profond. Le dialogue vient du mot grec « dialogos », logos : mot, dia : à travers. L’image que cette dérivation suggère est celle « d’un flux de sens circulant parmi et à travers nous et entre nous. Cela rendra possible une circulation de sens dans l’ensemble du groupe, d’où peut émerger une nouvelle compréhension. C’est quelque chose de nouveau, qui n’était peut-être pas du tout présent au départ. C’est quelque chose de créatif. Et ce sens commun est la « colle » ou le « ciment » qui unit les peuples et les sociétés ».

Un processus qui commence par la qualité d’écoute

Très concerné par l’écologie, David Bohm explique : « le problème écologique est dû à notre pensée car nous avons pensé que le monde était là pour nous à exploiter et qu’il est infini, alors qu’il est fini… La pensée est le problème. La manière d’y remédier est d’amener les personnes à réfléchir ensemble, dans un mouvement cohérent de pensée et de communication, au travers du processus du dialogue où  chaque personne prend part au sens global du groupe et y contribue. A cette fin, lorsque nous venons à parler ensemble, chacun d’entre nous doit d’abord prêter attention à sa qualité d’écoute sans influencer l’autre, en étant ouvert à quelque chose de différent, en étant attentif à ses propres blocages qui peut l’amener à défendre ses opinions ».

Peter Senge, dans la préface écrit : « Au regard de la reconnaissance de la complexité croissante des organisations et de la société, il est urgent d’accéder à cette écoute profonde permettant une communication ouverte pour accéder à une compréhension partagée, faire émerger les aspirations de transformation, développer des actions collaboratives ».

Une culture du dialogue pour penser et agir ensemble de manière cohérente

Plus largement, il estime « qu’il est urgent d’ouvrir notre conscience et être capable de penser ensemble afin de faire intelligemment tout ce qui est nécessaire dans notre monde aujourd’hui. Il est nécessaire d’instaurer une culture du dialogue où toutes les opinions et les hypothèses sont écoutées pour faire advenir un sens cohérent, et une représentation partagée…Si les gens étaient amenés à penser ensemble de manière cohérente, cela aurait un pouvoir énorme ».

Ré-inventons les agoras pour co-créer le futur !

Penser et agir collectivement dans une compréhension et une vision partagée suppose de ré-inventer les agoras : des espaces-temps de rencontre et de dialogue profond en intelligence collective.

Une série d’évènements thématiques est proposée en 2021 et 2022 pour explorer les enjeux du dialogue au XXIème siècle.

En savoir plus >