Le travail autrement : la montée en puissance de l’intelligence collective

Une des solutions pour les dirigeants et les entreprises pourrait-elle prendre racine dans la montée en puissance de la notion d’intelligence collective ?

« Si par intelligence collective on entend l’éthique de la discussion d’Habermas, autrement dit cette volonté de rendre la délibération la plus inclusive et pertinente possible, celle-ci est déterminante parce qu’elle fonde l’acceptabilité de la décision. On croit que la délibération est paralysante pour l’action. Mais c’est l’inverse qui, très souvent, se produit, avec un phénomène de contournement, de blocage, d’absentéisme, de souffrance. Prendre le temps de fabriquer du commun, c’est garantir l’acceptabilité et la crédibilité d’une solution. La question de la performance ne se résout pas au détriment des individus. »

Interview de Cynthia Fleury dans les Echos Business

Lire l’article

email
Top